Accueil > Artistes > Jean Leloup
Partager cette page :
Partager sur FacebookPartager sur TwitterPartager sur d'autres réseaux

En une trentaine d’années dans le showbiz québécois, il a laissé des traces multiples, parfois indélébiles. On l’a connu Menteur, on a visité ses Alger et Barcelone, on l’a entendu clamer I Lost my Baby, que L’amour est sans pitié et Le monde est à pleurer, on a rencontré Isabelle et Laura et Edgar, dévoré Cookie, son 1990 a bien duré une décennie et on est encore plusieurs à hurler Je joue de la guitare ! ici et là. Des hits, que des hits. Et des louanges, partout. Avec ça, il a changé de nom à plusieurs reprises, s’est même tué une fois, n’a pas tripé sur l’idée, est donc revenu — ça, c’était une bonne idée ! Mais c’est sur scène que ce parolier hors pair amoureux de guitare se déploie au mieux, que la bête s’échappe : entre rage et extase, folie et grandeur, c’est là que le quinquagénaire à tête d’ado (ou l’inverse) s’expose vraiment, explose vraiment.

Partager cette page :

... et sur le web

Contacts pour
Jean Leloup

Relations de presse
Grosse Boîte
Marianne Drolet-Paré

Spectra Musique
Isabelle Blackburn