english

 

 

Après avoir parcouru le monde avec son violon, Alexandre Da Costa présente Stradivarius à l'Opéra, son nouveau spectacle-concert.

Entouré d'un ensemble à cordes de neuf musiciens québécois, le concertiste agira à la fois comme soliste — Stradivarius à la main — et comme chef d'orchestre. Les morceaux sélectionnés, tirés de son plus récent album Stradivarius à l'Opéra, permettront au public d'entendre des arrangements de grands classiques d'opéra romantiques, mais aussi des mélodies plus modernes interprétées avec toute la fougue, l'élégance et la sensibilité que l'on connaît à Alexandre Da Costa. Carmen de Bizet, Roméo et Juliette de Prokofiev et Turandot de Puccini raviront aussi bien les connaisseurs passionnés que les spectateurs qui en sont à leur première écoute.

Une rencontre réussie entre musique et arts numériques


Pour ce concert, Alexandre Da Costa s'est imaginé un concept très actuel, mariant sa musique aux arts numériques. La conception visuelle et la scénographie ont été confiées à la firme montréalaise Silent Partners (Calvin Harris, Taylor Swift, Selena Gomez, Opéra de Montréal, P!NK…) qui, par sa touche artistique distincte, réussit à mettre en valeur l'œuvre des musiciens.

Les séquences narratives imagées permettent au public de vivre une expérience immersive captivante sur les plans visuel et sonore. Les successions des différents tableaux appuient à merveille la musique et créent une harmonie tout à fait singulière.

Aux éclairages, la signature du réputé Alexis Bowles (Per Te, Carmen, Bianco su Bianco, la cérémonie d'ouverture des Jeux paralympiques de Sochi, la cérémonie de clôture des Jeux olympiques de Sochi, La Vérità, Requiem de Verdi…) se fait sentir par la sensibilité moderne de la proposition, lui qui est un habitué de la création de symbioses entre ambiances, textures et rythmes.

À la réalisation de la scénographie, Guillaume Lord (Zala du Cirque du Soleil, Nomade et Rain du Cirque Éloize, Roméo et Juliette et Les Trois Mousquetaires au TNM, Loves Lies Bleeding, Eros Ramazzotti, Arturo Brachetti…) joue aussi d'audace pour mettre en valeur l'amalgame du son et de l'image. Le résultat est étonnant.


 

Artiste Sony Classical et Gagnant du Prix JUNO 2012, ALEXANDRE DA COSTA est né à Montréal, Québec, Canada. Très jeune, il démontra un intérêt hors du commun pour le violon et le piano. Il donna ses premiers concerts à l'âge de neuf ans avec cette étonnante particularité d'exceller avec autant de virtuosité et de musicalité sur ces deux instruments, ce qui lui valu d'être reconnu comme prodige de la musique. Sa carrière en tant que violoniste soliste débuta très jeune et, avec l'encouragement de Charles Dutoit, il fut rapidement propulsé sur la scène comme soliste avec orchestre tout autant qu'en récital.

En 1998, à l'âge de 18 ans, il obtint une Maîtrise en Violon et un Premier Prix Concours au Conservatoire de Musique du Québec, ainsi qu'un Baccalauréat spécialisé en Interprétation Piano à l'Université de Montréal. Par la suite, sous recommandation de ne choisir qu'un seul instrument, il étudia à la Escuela Superior de Musica Reina Sofia à Madrid auprès de son mentor Zakhar Bron (qui forma entre autre des violonistes tels Maxim Vengerov et Vadim Repin). Il compléta aussi des études supérieures à l'Universität für Musik und Darstellende Kunst de Vienne en Autriche, avec G. Schulz, C. Altenburger et R. Honeck, et complète actuellement un Doctorat en recherche. Parmi les nombreux prix qui suivront, notons le Prix de la Fondation Sylva Gelber et le prêt du « Stradivarius Baumgartner 1689 », décernés par le Conseil des Arts du Canada. En 2010, il gagne le prestigieux Prix Virginia-Parker, une des plus grandes distinctions culturelles du Canada.

Gagnant de nombreux premiers prix nationaux et internationaux, dont le Concours International de Violon Pablo Sarasate, Alexandre Da Costa a donné près de deux mille concerts & récitals en tant que soliste en Amérique du Nord, en Europe, en Asie et en Australie. Il a joué dans les plus grandes salles telles le Musikverein de Vienne, la Philharmonie de Berlin, le Carnegie Hall de New York, le Poly-Theater de Beijing, et bien d'autres. Il a été soliste invité avec plus de 100 orchestres dont le Royal Philharmonic de Londres, les Orchestres Symphoniques de Vienne, Berlin, Montréal et Toronto, les Orchestres Philharmoniques de Dresde, Bergen, Buffalo et Prague, le BBC Concert Orchestra, l'Orchestre Symphonique National de la Radio & Télévision d'Espagne, le YOA Orchestra of the Americas, et bien d'autres. Il a joué sous la baguette de chefs tels que Rafael Frühbeck de Burgos, Leonard Slatkin, Lorin Maazel, Yannick Nézet-Séguin, Tugan Sokhiev, Vasily Petrenko, Matthias Bamert, John Axelrod, Johannes Wildner et Peter Oundjian. Ses enregistrements en direct ont été diffusés sur les ondes de BBC, WestDeutsche Rundfunk (WDR), CBC, NPR, ORF, etc. Il a aussi donné les Premières Mondiales d'œuvres solos de Elliott Carter, Michael Daugherty, Lorenzo Palomo, Paul Sarcich, Jean Lesage et Airat Ichmouratov. Alexandre Da Costa est aussi un chambriste actif et il a récemment enregistré l'intégrale des sonates de Brahms, avec le pianiste Wonny Song. Menahem Pressler, Elisabeth Leonskaja, Matt Haimowitz et Hélène Mercier figurent aussi parmi les collègues de musique de chambre de Da Costa.

Il a enregistré 25 CDs solos sous étiquettes Sony Classical, Warner Classics, JVC/Victor (Japon), Naxos, Acacia Classics/Universal, XXI-21, ATMA et Octave/Universal, dont le premier enregistrement mondial des Concertos pour violon et orchestre des compositeurs portugais Luis de Freitas Branco et Armando José Fernandes. En 2012, il gagne le Prix JUNO pour « Album Classique de l'Année » pour son enregistrement des concertos de Michael Daugherty avec l'Orchestre Symphonique de Montréal sous la baguette de Pedro Halffter, sous étiquette Warner Classics. Son enregistrement du concerto de Beethoven présentant des cadences Klezmer de A. Ichmouratov fut nommé disque de l'Année par le Washington Post. Il enregistre maintenant pour Spectra et Sony Classical. Son plus récent album Stradivarius à l'Opéra, enregistré avec l'Orchestre Symphonique de Vienne, se retrouve sur la liste des disques les plus populaires, et sera présenté sous forme de concert multimedia à travers le monde.

Directeur Musical de l'Ensemble Acacia (Canada) et le l'Indian Ocean Ensemble (Australie), Alexandre Da Costa est régulièrement invité en tant que chef-soliste (Play & Conduct) avec des ensembles tels que l'Orchestre de Chambre Royal de la Reine Sofia, l'Orchestre Symphonique Virtuoses du Venezuela et l'Orchestre Symphonique de Vienne (Wiener Symphoniker).

En plus de ses activités de soliste, Alexandre Da Costa est Professeur Associé et Chef de Département à l'Université Edith Cowan, et donne fréquemment des classes de maître dans plusieurs universités et conservatoires autour du monde. Il a entre autre visité le Sydney Conservatorium, l'Université de Toronto et les Conservatoires Supérieurs de Montréal, Madrid et Shanghai. Il a aussi exercé les fonctions de consultant académique pour le Hong Kong Academy for Performing Arts, et conférencier pour TEDx. Il est régulièrement invité comme Violon Super-Soliste par des ensembles tels l'Orchestre Symphonique de Vienne, l'Orchestre National du Capitole de Toulouse et l'Orchestre Symphonique de Singapour, sous la baguette de chefs tels Philippe Jordan, Tugan Sokhiev, Günter Herbig et Lorin Maazel. Il fut également nommé Directeur Artistique du Festival Classique des Hautes-Laurentides et Directeur Artistique à Productions Acacia Classics. Alexandre Da Costa joue sur un Stradivarius de 1701, prêté par ses amis Guy et Maryse Deveault.

 


Dossier de presse+


Photos

   

   

 

 

« Alexandre Da Costa a offert un mélange équilibré d'audace et de virtuosité lors de la première de son spectacle Stradivarius à l'Opéra. »

— Yves Leclerc, Journal de Québec

« Avec son spectacle Stradivarius à l'Opéra, Alexandre Da Costa prouve qu'on peut réfléchir un concert classique en termes de lumières, d'ambiances et d'images sans pour autant sacrifier la qualité de l'interprétation musicale. »

— Josianne Desloges, Le Soleil

« J'ai été enchanté : quel violoniste ! Beauté du son, les doigts les plus rapides qu'il m'ait été donné d'entendre, l'élégance musicale pour jouer différents styles et beaucoup d'humour. Chapeau ! »

— Leon Spierer
(violon solo, concertmaster de l'Orchestre
philharmonique de Berlin, 1963-1993)

Album disponible maintenant

 


En tournée


Décembre 2017

02 Montréal Théâtre Outremont billets

10 Mont-Laurier L'Espace Théâtre billets

Janvier 2018

28 Saint-Jérôme Théâtre Gilles Vigneault billets

Février 2018

01 Drummondville Salle Léo-Paul-Therrien billets

04 Terrebonne Théâtre du Vieux Terrebonne billets

07 Sherbrooke Centre culturel de l'Université de Sherbrooke billets

11 Sainte-Geneviève Salle Pauline-Julien billets

15 Alma Salle Michel-Côté billets

16 Saint-Georges-de-Beauce Auditorium du Cégep billets

18 Saint-Jean-sur-Richelieu Théâtre des Deux-Rives En vente bientôt

23 Trois-Rivières Salle J.-Antonio-Thompson billets

25 Montmagny Salle Promutuel Assurance billets

Mars 2018

01 Sainte-Thérèse Théâtre Lionel-Groulx billets

 
 

alexandredacosta.com

SOURCE : Spectra Musique  •  514 525-7732  •  400, boul. De Maisonneuve Ouest, 9e étage, Montréal (Québec) H3A 1L4

GÉRANCE : Julie Bergeron  •  Les Productions Jacques K. Primeau  •  jbergeron@prodjkp.com

SPECTACLES : Stéphanie Raymond  •  Spectra Musique  •  514 525-7732 poste 5649  •  stephanie.raymond@equipespectra.ca

RENSEIGNEMENTS (MÉDIAS) : Isabelle Blackburn  •  Spectra Musique  •  514 525-7732, poste 5227  •  isabelle.blackburn@equipespectra.ca

RENSEIGNEMENTS (PUBLIC) : spectramusique.com

Design Web Léonie Clermont