[ 2014-01-15 ]

Patrice Michaud présente Le feu de chaque jour et dévoile le vidéoclip de Mécaniques générales

Patrice Michaud présente Le feu de chaque jour et dévoile le vidéoclip de Mécaniques générales

Table mise avec Mécaniques générales, un premier extrait radio extrêmement bien reçu. L’auteur-compositeur-interprète nous propose avec cet album un juste amalgame de folk, de pop-rock et de ballades. Avec ce deuxième disque réalisé par Andre Papanicolaou, Michaud sort de sa zone de confort, frôlant les riffs stoner rock (Des cowboys, des Indiens) ; les amateurs de guitare seront conquis. Amateurs de guitare et amateur de poésie contemporaine puisque le Gaspésien suggère également des pièces poignantes et imprégnées de douce nostalgie (Loin de DisneylandDeux lignes rouges). Avec son romantisme brut, Patrice Michaud charme et fait rêver. Entre les cordes et le papier, il pose ses chansons qui s’infiltrent ensuite dans nos têtes pour y rester.

Pour l’enregistrement au studio Piccolo en octobre 2013, Patrice s’est entouré d’une équipe de rêve : Andre Papanicolaou à la réalisation et aux guitares, Simon Blouin à la batterie, Mark Herbert à la basse, François Lafontaine au piano et Audrey-Michèle Simard aux chœurs donnent vie aux 12 pièces. Mention toute spéciale à la justesse de Salomé Leclerc qui prête sa voix aux pièces Le feu de chaque jour etM’espères-tu ?

Quatre fois nommé à l’ADISQ et lauréat du Félix Scripteur de spectacle de l'année au Gala 2012, celui qui a donné plus de 125 concerts depuis la sortie de son premier disque en 2011 entreprendra sa nouvelle tournée en 2014.

Vidéclip de Mécaniques générales 

Réalisée par le talentueux Alexandre Grégoire et produite par Roméo et Fils (Pierre Lapointe, Les Trois Accords, Karim Ouellet…), la vidéo de Mécaniques générales propose une série de situations absurdes qui marient le kitch à l’authentique. Dans une série de 15 tableaux représentant des situations loufoques lors de prises de photos, Patrice incarne parfois le sujet, parfois le photographe de ces natures mortes pour le moins divertissantes et mystérieuses.