[ 2014-09-17 ]

Merci pour tout, nouvel extrait de Roi de rien

Merci pour tout, nouvel extrait de Roi de rien

Avant même qu'il s'agisse d'une idée à la mode, Michel Rivard célébrait avec ses refrains ces petits riens qui illuminent le quotidien, ces aurores boréales de bonheur qui traversent le ciel de la banalité. Il est chanceux, Michel Rivard, de savoir aussi bien goûter ces moments que chacune de ses chansons en capsule, fugaces instants de grâce qu'il filme en gros plan, comme un cinéaste, mais avec sa guitare plutôt qu'avec une caméra. Chanceux le Michel, il le sait et en est reconnaissant : Merci pour tout, chante-t-il, nouvel extrait de son album Roi de rien.

Michel Rivard est reconnaissant et s'incline devant la beauté du cours des jours en dressant la liste de ces odeurs, de ces moments, de ces lieux, de ces personnes qui font le sel de sa vie. Michel Rivard s'incline devant tout ce qui depuis plus de quarante ans nourrit ses chansons : ces saisons qui bercent et qui enivrent, « le goût du café fort dans les matins douteux », les souvenirs d'enfance et ses parents, « la peau des femmes et leurs yeux quand elles rient ».

Voici donc une chanson qui, à sa manière, contient un peu toutes les précédentes chansons de Michel Rivard. Chanson bilan, oserions-nous dire un peu trop sérieusement si Merci pour tout n'avait pas les allures, à l'instar de l'ensemble du catalogue de Michel Rivard, d'une authentique conversation entre amis.

« C'est aussi une façon de dire merci à mon public qui me suit depuis tout ce temps. Disons que c'est une belle chanson pour conclure un spectacle », ajoute l'auteur-compositeur qui poursuit actuellement sa tournée en compagnie de son mythique Flybin Band et des Épicuriennes de l'amour, surnom affectueux de ses choristes.

Michel Rivard magnifie dans Merci pour tout la somme de ces choses qui tiennent en vie et qui, comme ses chansons, convient la magie en ce monde qui en a bien de besoin. Merci Michel.