Accueil > Artistes > Sally Folk
Partager cette page :
Partager sur FacebookPartager sur TwitterPartager sur d'autres réseaux

[ 2021-05-20 ]

Ô PSYCHOLOGUE : SALLY FOLK EN INTROSPECTION

Ô PSYCHOLOGUE : SALLY FOLK EN INTROSPECTION

20 mai 2021 - Sally Folk est de retour avec un bagage humain, une vulnérabilité et une sensibilité palpable pour son 5e album en carrière, Ô Psychologue, où elle adresse ses peurs, ses maladresses et ses déceptions.

Sally Folk revient sur de vieilles histoires qui l’ont marquée avec toute la souplesse, l’entrain et la légèreté que procurent les arrangements musicaux créés par Michel Dagenais, Phillipe Dunnigan (Le Règne) et Gabriel Desjardins (À nu).
Parfois les événements bouleversants, tristes et marquants sont le point de départ du changement. Il faut les saisir, les vivre et apprendre pour en tirer le meilleur, explique Sally Folk.

Celle qui aborde les relations homme-femme en choisissant des thèmes poignants utilise un ton plus sérieux pour ce cinquième album. La pièce titre, Ô Psychologue, souligne le travail d’introspection qu’elle a dû faire pour se libérer de vieilles croyances, notant au passage que c’est l’écoute et la compagnie bienveillante qui semblent être au cœur du retour à l’équilibre qu’elle avait négligé.

La première pièce de l’album, Le regard des hommes, donne le ton à cette analyse de soi, quant à la façon dont l’opinion des autres contrôle les pensées et à la nécessité de s’en libérer afin de vivre une vie plus saine mentalement.

Inspirée par la quête amoureuse, Sally Folk lève le voile sur les relations éphémères, rapides et désespérées (Les amourettes), sur le déni (Attendu pour souper) ainsi que sur l’infidélité, imagée par un Pot de miel, dans lequel on ne trempe jamais qu’une seule fois son doigt.

L’amour toxique est présent sous différents aspects tels que l’ignorance de la part de l’autre (Que le diable m’emporte), l’abus de pouvoir (Le règne) ainsi que la manipulation (Mea Culpa). Cette dernière pièce est d’ailleurs la continuité de la chanson Les heures de visites, parue sur Deuxième acte.

J’évoque ici les résultats à la suite d’une relation amoureuse explosive. La solitude, le retrait, la rupture, l’emprisonnement. Le contrôle par la manipulation dans une relation amoureuse passe parfois par le drame, et le drame va souvent trop loin, trop tard, confie Sally Folk.
Sur une note nostalgique, Sally Folk aborde le deuil périnatal, la perte d’un enfant tant désiré. L’analogie de laisser Les clés sur une table en quittant la pousse à aller de l’avant pour ne pas rester emprisonnée dans sa tristesse.

Sur des rythmes s’apparentant au reggae, elle présente en humour et en grande vérité ce couteau à double tranchant qu’est l’usage de la critique (Dix plutôt qu’une).

Qu’elle soit bonne ou mauvaise, elle influence les choix et les comportements de la personne que l’on critique. Mais attention… Rien ne va plus quand le « critique » se fait montrer la porte, souligne Sally.

La grande vulnérabilité et sensibilité de l’auteure-compositrice-interprète se laisse sentir sur la pièce qui conclut l’album. Elle témoigne du grand besoin d’amour et d’acceptation de soi qu’implique le geste de se mettre « À nu ».

On a parfois besoin d’un regard neutre et extérieur pour arriver à mettre le doigt sur un mal. Le psychologue devient alors l’ami, le conseiller, l’éclaireur et ce sont en fin de compte cette « amitié » et cette tolérance qui font du bien. Cet album est extrêmement satisfaisant pour moi et j’espère qu’il résonnera aussi fort chez les autres, conclut Sally Folk.

L'album Ô Psychologue sera disponible sur toutes les plateformes numériques dès demain, le 21 mai.

Partager cette page :

... et sur le web

Contacts pour
Sally Folk

Agence de spectacles
Spectra Musique
Katerine Duval

Gérance

Francois Bissoondoyal